CCNA2 : Chapitre 6

Routage Statique

Les Réseaux Distants

Les routeurs communiquent avec plusieurs réseaux ! Ils doivent servir de "guide" aux messages envoyés et réceptionnés d'un réseau à un autre. Pour accomplir cette tâche, on doit leur apprendre des "routes" (des chemins) pour que tel réseau puisse communiquer à tel réseau. Il y a plusieurs genres de ces fameuses "routes" : Dynamiques et Statiques. Dans un routage Statique, l'administrateur devra entrer une ligne de commande pour préciser une route dès qu'il aura besoin d'un réseau, et devra la modifier en cas de changement sur ce réseau (les routes ne sont mises à jour que par l'administrateur). Avec le routage dynamique, les routeurs s'échangent les informations nécessaires pour créer automatiquement les meilleurs routes pour chaque réseau.

Mais alors, le routage statique est inutile par rapport au routage dynamique ?!

Hmm... Non ! Il a quelques avantages. Il est même idéal pour les réseaux simples. (Les petits réseaux, quoi.) Je vais faire un petit tableau récapitulatif :

- - - Routage Dynamique Routage Statique
Complexité de la conf N'augmente pas avec la taille du réseau Augmente autant que la taille du réseau
Modifs dans le réseau S'adapte tout seul L'admin doit adapter
Évolutivité Idéal pour les réseaux simples et complexes Idéal pour les réseaux simples
Sécurité Moins sécurisé Plus sécurisé
Ressources utilisées Utilise le processeur, la mémoire, la bande passante et la liaison Aucune ressource requise
Prévisibilité La route dépend du réseau actuel Toujours la même route

Ce tableau récapitule les avantages et inconvénients techniques... Mais je peux développer un peu plus. À propos de la sécurité par exemple. Le routage dynamique envoie des paquets sur les réseau, les routeurs communiquent sur l'état du réseau ! Voilà pourquoi c'est moins sécurisé. Et voilà l'avantage sécuritaire du routage statique.

Vu que le routage statique impose une route au périphérique, il n'a pas besoin de calculer le chemin ni d'envoyer de paquets sur le réseau, c'est un avantage de ressources.

Le chemin que va indiquer le routeur est connu.

Mais il y a des inconvénients incontournables... Le temps qu'il faut réserver pour la maintenance de chaque configuration initiale. Évidemment, une configuration faite par un humain (qu'il soit débile ou pas) présente des risques d'erreurs, surtout sur les grands réseaux ! Si la configuration doit être mise à jour, l'administrateur devra intervenir... Le routage statique n'évolue pas bien et il exige une connaissance complète de l'ensemble du réseau...

Bref, c'est idéal pour les petits réseaux :) Et, attention ! Une route statique sera toujours prioritaire sur une route apprise dynamiquement. Et le routage statique n'interdit pas l'usage du routage dynamique, bien au contraire !

La distance administrative d'une route statique correspond à 1. Ce qui la rend prioritaire.

Les différentes sortes de routes

Tout est dans le titre, IPv4 comme IPv6, il y a différentes sortes de routes :

  • Route statique standard
  • Route statique par défaut
  • Route statique récapitulative
  • Route statique flottante

Bon, je ne vous ferai pas l'insulte de vous expliquer la route statique standard, hein.

Route statique par défaut : aussi appelée dans mon propre jargon (rien qu'à moi) "route poubelle" : "si tu sais pas où envoyer ce paquet, utilise la route poubelle.". Cette route a 0.0.0.0/0 comme adresse IPv4 de destination. Elle est utilisée aussi dans le cas où un routeur n'est connecté qu'à un seul autre routeur. Cette situation se nomme "le routeur d'extrémité". C'est beau, non ? Elle est donc souvent utilisée entre un routeur et le FAI.

Route statique récapitulative : C'est une route qui récapitule.

Non, bon je déconne : en fait, imaginez que vous avez plusieurs réseaux différents en /16. Par exemple :

  • 172.30.0.0/16
  • 172.31.0.0/16
  • 172.32.0.0/16
  • 172.33.0.0/16

Imaginez-vous aussi devant la console en train de vous dire (comme je vous connais...)

"Flûte, alors... je n'ai pas envie d'écrire 4 routes différentes... Que c'est diablement long et fastidieux !"

Pas de panique mon cher ami ! Utilise la route récapitulative ! Au lieu de faire 4 routes en /16, on va englober les 4 dans une seule et même route en modifiant le masque de manière à cibler ces 4 réseaux : 172.30.0.0/14

Attention les enfants, on rentre dans le complexe.

Route statique flottante : Je l'appelle aussi "Route statique de secours". Cette route est configurée avec une distance administrative plus élevée de manière à ne pas être prioritaire et à servir de route de secours en cas d'échec de la route principale. On peut aussi sauvegarder une route apprise dynamiquement pour la mettre en flottante.

La distance administrative est précisée à la fin de la commande.

Bon en fait, c'était facile, hein...

Pour les besoins de ce cours, revoir la méthode VLSM